31/08/2005

Et je craque...

 

 

 Dans le noir de mes nuits intérieures

 j’extirpe de mes poches sous les yeux

 les allumettes qui stabiliseront pour

 un temps la lumière d’un jour nouveau.

12:51 Écrit par Melo | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

Commentaires

Aveugle, cette douce lumière salvatrice te guidera dans l'ombre obscure de tes nuits interieurs à condition de ne pas te brûler les ailes...

Écrit par : astrid | 31/08/2005

ne serait-il pas plus simple d'appuyer sur l'interrupteur? ;-)

Écrit par : fun | 31/08/2005

ah que j'aime bien... la commentaire de fun... Court, précis et right to the point comme disent les Amerlocks... avec une pointe de pince sans rire toute british, n'est-il pas ?

Écrit par : Niko | 31/08/2005

°] Astrid : Dans le royaume des aveugles... je suis le roi des allumés.
Fun : Dans cet univers intérieur là , il n'y a plus d'interrupteur...
Niko : Belle définition de notre amie Fun. :-)

Écrit par : Melo | 01/09/2005

Nul n'est parfait!! A la prochaine,j'suis en retard.Fausse note du Duke.

Écrit par : Duke | 01/09/2005

Duke ... Tu es déjà parti? :-)

Écrit par : Melo | 02/09/2005

Les commentaires sont fermés.