29/10/2007

.....{i}.....

 

 

 

               Être tiré à quatre épingles comme un papillon.

17:25 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

26/10/2007

FRAGMENT N°2

 

        

Ce matin, j’ai tué mon voisin de palier en lui plantant une pointe de Paris entre chaque dent. Mort .Noyé dans son sang. Et après le journal de 13h, j’ai dispersé la concierge au pied de biche.  Son chien s’est régalé une dernière fois.

A propos, avez-vous déjà aéré l’intérieur cuir d’un chien avec une planche à clous?Jubilatoire.

Confession bloguesque en forme d’aveu. Trois meurtres par mois depuis l’âge de mes treize ans. C’est la cadence que ma filiation impose depuis la nuit des temps. Quel plaisir mêlé d’indifférence et d’impunité que de vous avouer l’inavouable.Ici même

Feu, mon voisin de palier, me rappelait, pas plus tard qu’hier? « … de nos jours, plus personne ne prend la peine de lire…. »

 

12:10 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (6) |  Facebook |

23/10/2007

N0n

 

 

 

                  Ecrire LÍШproŊŎńċДьĻę ...

18:23 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

19/10/2007

Zbigniew Rybczynski - 1975 - Nowa ksiazka

                                         


18:42 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

17/10/2007

°]?

 

 

 

          Créer la rue qui me ramènera en bas de chez moi.

18:22 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

15/10/2007

(r)Ire

 

 

 

            S'entraîner à rire en même temps que les autres.     

                                                                                                                                                                                                                               

13:03 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (8) |  Facebook |

12/10/2007

FRAGMENT N°1

 

 

Accrochés au pont surplombant la Meuse , Eva et Tom décident irrémédiablement de mettre fin à cette mascarade d’existence. Dans leur non-malheur ,ils ne savent pas nager. Lestés de leurs mal-être, regardez comme les eaux glaciales de janvier tétanisent les corps. Le bouillonnement des bulles de la vie, déjà , s’estompent. 

Calmement, Tom rejoint en 3 brasses coulées la rive droite en pensant qu’il est maintenant libre. Définitivement libre.

18:00 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

09/10/2007

L'ennui

 

 

 

                  Une chose devient intéressante 
         pourvu qu'on l'observe longuement.
         
Flaubert Gustave

19:00 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

07/10/2007

Encyclopédie du Net versus Boronali

 A l'invitation de Boronali , n'hésitez pas à participer  au tissage d'une nouvelle toile sur le net appelée ...  ENCYCLOPEDIE DU NET

Téléviseur  : Parasite qui ,à l’origine ,avait pour fonction première d’éliminer toute vie en communauté sur Terre . Le  téléviseur hémiparasite , qui apparu dans la seconde moitié du 20ième siècle ,a la particularité de s’introduire massivement dans les chaumières et de s’enchaîner autour de leurs proies. En moins de trois secondes, il vide la victime  de toute sa substance créative et de son esprit critique .On reconnaît  facilement la victime d’un téléviseur ;en effet, une protubérance  rectanguleïforme , appelée  communément Zappette,  apparaît à la main droite  ( ou gauche) de la victime . La victime ressent ,également ,un besoin irrépressible de se chausser  de charentaises déformées et d’ingérer des chips au pickels. A ce jour , aucun vaccin fiable n’a encore  été découvert pour anéantir ce fléau.

 Mais on y travaille.

20:35 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Pardon,Begbeider 2

 

 

 

                Se faire tatouer une éruption de psoriasis.

13:37 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

04/10/2007

Miles Davis et Louis Malle dans Ascenseur pour l'échaffaud ( 1958)

                                          
   

 

                                            Souffler n'est pas jouer.*
                                              *Sauf pour Miles Davis

08:00 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

02/10/2007

Trois moins un égal deux je retiens deux...

 

 

 

               Etre à quatre-vingt-dix-neuf pourcent...Belge.

08:00 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |