28/01/2008

A titre vindicatif

 

 

             Nonobstant mes projections futiles,
               mon présent est le plus imparfait de 
      tous les temps.

18:06 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Qui sait, le futur sera peut-être plus que parfait...

Écrit par : Malvina | 28/01/2008

À titre indicatif Mon passé, composé du présent et du futur, aussi imparfait soit-il, me rappelle un certain subjonctif plus-que-parfait.

Évidemment, ce participe est conditionnel à un gentil futur antérieur.

Il est impératif que je prenne un deuxième espresso...

Écrit par : Mireille Noël | 30/01/2008

Et c'est parce qu'il est tellement imparfait, inachevé,imprévisible, toujours en train de se faire,déjà presque passé que mon présent reste le plus inaccessible de tous mes temps.

Écrit par : caperucita | 30/01/2008

tout est superlatif perso, je participe absent

Écrit par : EPQ | 30/01/2008


Au temps pour moi.

Le dire à la singulière première personne qui est passée,
en cadeau.

Écrit par : xioix | 30/01/2008

Nono le robot ... au turkmenistant !

Écrit par : denis_m | 01/02/2008

Je ne participe qu'au présent. .................

ce mot me fait toujours rire: Nonobstant, depuis qu'un premier ministre canadien, au gros menton, l'a popularisé dans les années 80 -- ("Brillant" Mulroney)

Écrit par : reading_is_dangerous | 04/02/2008

Les commentaires sont fermés.