11/02/2008

Ite alea est.

 

                    Inventorier mes hasards .Statistiques.
             Tracer l'algorithme sur mes 4 pans de murs.
             S'imprégner des courbes accidentelles et
             Identifier les angles morts.
             S'y abriter et arrondir les autres.
             Donner du sens aux aiguilles d'une montre.
             Etterminercetexteennecomptantque
             sursesdoigts,ennelaissanrienauhasard,
             nimêmeespaceblancentrelesmots.


             Et si d ‘aventure vous pensez être arrivé ici 
             par hasard, n'en croyez rien c'est parce que
             je l'ai voulu .

21:04 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook |

Commentaires

Et Paf! J'en suis pantois(e).Alea jacta est.

Écrit par : EPQ | 12/02/2008

Tunousenchaineshéhéhéhé

Écrit par : Malvina | 12/02/2008

Les hasards des uns sont la volonté des autres semblerait-il... Mon hasard et votre volonté ont donc concourus à écrire ces quelques mots improbables dans un espace virtuel. Pour moi c'est le matin... je ne sais pas si je dois me glisser dans cette journée, où mets-je les pieds? Bonne future journée... peut-être?

Écrit par : massilimanga | 12/02/2008

Quand les mots appellent les mots. C'estenessayantdemefrayerunpassageàtraversmesmotsquejesuisarrivéeici.

Écrit par : caperucita | 13/02/2008

QUI NE DIT MOT REND FOU équarrir les mots pour qu'ils occupent moins de place,
comme les oeufs cubes.

Écrit par : r_i_d | 14/02/2008

++++++++ s'il existait,
le hasard serait bien incapable de parler de lui-même

===

joli poste, Melo
et joyeuse Sainte Valentine!

Écrit par : r=i=d | 14/02/2008

waw un tir d'une précision diabolique !

Écrit par : benoit | 24/02/2008

Les commentaires sont fermés.