24/02/2008

CONTE "minute" POUR ENFANTS INSOMNIAQUES.

 

         

     « …Il était une fois

     dans le pays des chemins perdus qui se croisent ,
     une grotte moisie peuplée de limaces
     de mer dans laquelle vivait le méchant Bile
     Vldgastrick , l'homme aux trois estomacs.

     Cette grotte donnait sur la plage où s'échoue
     la mer des idées noires précisément là où
les
     vagues s'écument de rage
.

     Un jour de mission, deux hommes en uniforme
     ont découvert, non loin de la grotte, une
     immense plage inhabituellement remplie de milliers
     de galets et de lance-pierres.

     Lors de son interrogatoire, l'immonde Bile a avoué ,
     en aspirant chaque lettre entre ses dents pourries :
   
 ... "tout est bon dans le petit garçon... sfuistss ..." ,
     tout en admettant, néanmoins, qu'il prenait
     la sage précaution de vider , sur cette plage, les
     poches de ses victimes.

     Vu son âge, la digestion du bois
     et de la pierre lui devenait pénible.

     Quelques heures ont suffit pour mettre à jour, le plus
     grand charnier indigeste d'une centaine de malheureux " Petits Poucets".

       … »

.

.

                   ....Tu dors Mon Petit Bouchon ? 


    

Clin d'oeil complice à Mister R_i_D.

14:34 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (11) |  Facebook |

Commentaires

AH! AH! AH! AH! AH! AH! AH! Cette histoire est trop vraie pour être horrible. Un tour de force! Bravo!!!

Écrit par : reading_is_estomaqué | 24/02/2008

J'ai grandi mais suis toujours insomniaque....

Écrit par : Malvina | 25/02/2008

*** mode enfant "on"*** : la suite !!! la suite !!! *** mode enfant "off"***

*** mode adulte "on"*** : un arrière goût amer de shoah cette histoire, non ? *** mode adulte "off".

Écrit par : Tyrane | 25/02/2008

Je n'arrive toujours pas à dormir...

Écrit par : Malvina | 26/02/2008

un conte à dormir comme ces
"histoires à faire peur la nuit"
dévorées à la lueur de la bougie
flottant entre rêve et cauchemar
et puis se couler au fond du lit
pêchant la peur dans le noir
l'enfant goûtant l'angoisse comme un nectar
et s'apercevant, trop tard c'est pas malin,
qu'elle est bien lourde à digérer
la perversion du genre humain.





Écrit par : Mijo | 26/02/2008

Et un bouquet de "clap clap clap", un !

Écrit par : BORONALI | 26/02/2008

Conte plutôt "Cocotte" Minute Pourvu qu'il ne s'y mette pas avec les " Petites Poucettes"... Brrr brrr j'en ai les mots qui tremblent.

Écrit par : caperucita | 26/02/2008

il était une fois une histoire belge

Écrit par : EPQ | 27/02/2008

Comment ça se prononce Vldgastrick ?

Écrit par : Fishturn | 28/02/2008

l'homme aux trois estomacs, il n'a que deux yeux? j'ai toujours pensé, je ne sais pas pourquoi, que si on avait plus d'éléments de tuyauterie que la normale on avait le droit d'avoir plus d'yeux pour voir tout autour le gibier se profiler, gibier qui vient remplir les estomacs. Les vaches font exception mais juste dans cette dimension. A côté des galets et des lance-pierre, il y a des petites dents, des dents de lait, pour boucler la boucle. En tout cas, quand j'ai lu, y'en avait! Merci bien, m'sieurdame.

Écrit par : massilimanga | 29/02/2008

Et le grand Poucet, alors??? ... il poussait un petit roupillon?

Je compte sur lui pour la faim du conte.

Écrit par : Mireille Noël | 01/03/2008

Les commentaires sont fermés.