01/03/2008

Sursot temporaire.

 

 

 

                 Mourir m'indiffère.
        Un monde sans moi 
        n'a plus de raison d'être.

16:34 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (9) |  Facebook |

Commentaires

C'est très beau ! Bravo !

Écrit par : obni | 01/03/2008

C'est bon d'être lucide parfois.... hahahaha

Écrit par : Malvina | 01/03/2008

post(e) mortem je serai 100% d'accord

Écrit par : EPQ | 01/03/2008

BRAVO Vivre m'excite;
Sans moi le Néant
trouve sa raison d'Être.

Écrit par : reading_is_phosphorous | 02/03/2008

Pourvu que cette indifférence ne tue pas ma raison d'être.

Écrit par : caperucita | 03/03/2008

Mourir m'indigère.
Un monde sans foie
n'a plus de raison d'être.

heuu pardon...
:)

Écrit par : katy | 03/03/2008

Un monde sans moi n'existe pas, puisque je ne serai plus.

Écrit par : denis_m | 03/03/2008

toujours l'histoire des personnages et des dieux qui n'ont pas d'existence s'ils n'ont pas de lecteur, dévots, etc. A l'envers, à l'endroit, toujours le même principe. Personnage de roman êtes-vous?

Écrit par : massilimanga | 04/03/2008

Et s'il n'en a jamais eu, alors tu est déja mort.

Écrit par : Fishturn | 05/03/2008

Les commentaires sont fermés.