29/05/2008

A Mnésique.

 

Je me souviens très bien d’avoir prévu d’écrire cette première phrase en préliminaire de ce texte. C’est au cours de la suivante, docteur, que je suis tombé sur le mot « absence ». Pourtant, j’avais acquis la quasi certitude qu’il était question de mettre quelqu’un à l’honneur au terme de cette troisième phrase. Docteur,  si je vous disais  que son nom m’évoque  la bonne odeur du four à pain  et du café torréfié à l’ancienne , pensez-vous qu’ils pourront l’identifier  sans qu’il ne faille trouver une chute à  cette dernière phrase ?

Madeleine

20:17 Écrit par Melo dans [MMMmmmh...] | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

Commentaires

Si délicieuse... Proust essaierait-il de prendre possession de ta main ?

Écrit par : Rachou | 30/05/2008

Dans les mémoires Une main vêtue d'un Marcel....

Écrit par : Effacée | 30/05/2008

Ce serait pas... ... l'ami Ricoré, celui du petit déjeuner ???

Écrit par : Tyrane | 31/05/2008

Bassine de cuivre, plaque de fonte ou grilloir. Même à l'ancienne le café doit se torréfier dans un moment très proche de celui ou on va le boire. 2 à 3 jours maximum. Tout ce qui se passe ou s'écrit après est affaire de fantômes. Autant oublier.

Écrit par : Fishturn | 31/05/2008

Il est des fois où la mémoire vous fait défaut…

Écrit par : mnesique | 11/06/2008

Les commentaires sont fermés.